Home Contact Liens Promo Evénements Sponsor Livre d'or

 

logo

BSPCA asbl
be du en fb

 

Belgian Society for Prevention of Cruelty to Animals

Nous voulons une Police pour les animaux en Belgique !
 

Pour tous les animaux, grands et petits.
"Nous ne pouvons pas changer le monde, juste essayer de l'améliorer!"
Notre objectif Conseils Plaintes Nouvelles Articles Changements
Ce que nous faisons Législation Questions écrites Proposition de résolution Videos Petitions
Conseils

 

Que devez-vous faire si vous constatez un abus ou une négligence?

 

L'enregistrement de votre animal de compagnie.

 

Qu'est-ce à considérer lors de l'achat d'un animal de compagnie?

 

 

Que devez-vous faire si vous constatez un abus ou une négligence?

Parce que un BSPCA n'existe pas encore: suivez les conseils!

Si vous êtes témoin d’un abus violent, par exemple de quelqu'un qui assène ou noie son chien ou toute autre chose de nature très grave, appelez immédiatement la police. Vous pouvez l’appeler au 101 ou 112 (GSM).
Ce sont les seuls autorisés à constater de pareils faits . Appeler d’abord une association pour la protection des animaux serait une perte de temps

L’association pour la protection des animaux peut venir sur place mais ne peut en aucun cas saisir l’animal et ne peut même pas accéder à l’endroit ou a lieu l'abus s’il s’agit d’une propriété privée. Ceci n'est permis uniquement que lorsque l'animal a été adopté par le passé dans un refuge pour animaux. Ceci aura été généralement stipulé dans le contrat.

Cependant, la police peut, dans les cas graves, avoir la permission d’accéder à la propriété privée, faire appel à un vétérinaire et, finalement faire venir le service de la protection des animaux pour faire enlever l’animal, puis à un stade ultérieur, le Procureur du Roi peut procéder à la saisie de l'animal.

S’il s’agit d’une négligence, par exemple, d'une personne dont le chien ou le chat reçoit insuffisamment à manger, ou d'un cheval contraint de se tenir dans la boue, il est préférable de d’abord écrire ou téléphoner à l'association pour la protection des animaux, qui peut ensuite évaluer si la situation doit ou non être déclarée, et qui pourra peut-être déjà résoudre le problème par le biais d’une entrevue avec le propriétaire. Si ces actions n’aboutissent à rien, il faut suivre les procédures mentionnées ci-dessus.



Le fait de prendre des photos peut appuyer votre plainte